« Le Monde Fantastique d’Oz » : La magie de la machine à sous !

Après le carton d’Alice au Pays des Merveilles, réalisé par Tim Burton (2010), les studios Disney s’attaquent à un autre chef-d’œuvre littéraire : « Le Magicien d’Oz », un roman pour enfants écrit en 1900 par L. Frank Baum, et déjà repris au cinéma par Victor Fleming en 1939. Cette fois, au placard les vieilles sorcières et autres souliers de rubis ! Disney fait, comme toujours, les choses en grand, et déploie son attirail d’effets spéciaux pour un prequel digne de ce nom !

Oscar Diggs, modeste magicien de cirque, mène une vie sans envergure. Jusqu’à ce qu’une tornade l’emporte, à bord de sa montgolfière, vers le monde fantastique d’Oz. Le peuple de cette terre imaginaire voit en Oscar le grand magicien dont tout le monde espère la venue, chargé de les sauver de l’emprise de la méchante sorcière de l’Ouest. Le prestidigitateur devra faire face à un destin hors-du-commun, grâce à ses talents d’illusionniste et à son ingéniosité.

C’est à Sam Raimi (Spider-Man) qu’a été confiée la lourde mission Oz. Grand fan de ce classique et du fantasy, le réalisateur d’Evil Dead s’en est donné à cœur joie : effets spéciaux à gogo, palettes de couleur, forêts sombres… Les écrans verts n’ont pas manqué ! Mais le jeu en valait la chandelle puisque le tout en 3D nous en met plein la vue, pour un spectacle détonnant, dans la même lignée qu’Alice au Pays des Merveilles. Le passage du noir et blanc à la couleur et de la 2D à la 3D lors du voyage à Oz, clin d’œil au film de 1939 parmi d’autres, ajoute une touche esthétique de plus au long-métrage.

James Franco dans le rôle d’Oscar Diggs, alias le magicien d’Oz

Le casting est lui aussi à la hauteur : James Franco, actuellement au meilleur de sa forme (Spring Breakers), le sourire bright, le regard charmeur, a trouvé chaussure à son pied dans le rôle du magicien narcissique. Il donne la réplique aux trois sorcières, Evanora, Théodora, et Glinda, interprétées par Mila Kunis, Rachel Weisz et Michelle Williams, aussi délicieuses les unes que les autres.

Les studios Disney ont fait le choix de n’adapter aucun des tomes du « Magicien d’Oz », préférant retracer eux-mêmes la jeunesse du fameux magicien, grâce à quelques éléments du roman original. L’idée du prequel était bonne, le résultat ensorcelant. Mais le film reste très enfantin et la trame générale est cousue de fil blanc, délaissée au profit du spectacle.

Le problème : Disney veut continuer son projet fou et prévoit déjà un deuxième volet du Monde Fantastique d’Oz, qui serait un prequel de son propre prequel ! La compagnie a vraiment trouvé sa poule aux œufs d’or. De là à en abuser ? Il semblerait bien…

Note : 11+ /20

James Franco et Mila Kunis dans le rôle de Theodora

Fanny BL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :