Qu’est-ce que ça raconte ?

L’oreille cinéphile, c’est celle d’une journaliste radio, bricoleuse de sons et amoureuse du 7ème Art.

Sans mauvais jeux de mots, je pensais avoir attrapé le virus du cinéma il y a une dizaine d’années… Mais je réalise que je l’ai toujours eu, et ce, bien avant ma naissance : une grand-mère passionnée par les comédies musicales et une mère cinéphile me l’ont transmis directement par le sang… S’y ajoutent la sensibilité et la curiosité d’un père artiste.

Plus qu’un simple loisir, le cinéma est pour moi un besoin : le besoin de me réfugier dans les salles obscures pour m’échapper ailleurs. Le besoin de me nourrir de toutes sortes de projections, de la comédie au drame psychologique, en passant par le western et le documentaire… Enfin, le besoin de savoir qui a eu le dernier prix à telle ou telle compétition, et d’essayer de comprendre pourquoi.

Après quelques stages en journalisme spécialisés dans le cinéma, j’ai toujours continué d’y accorder une place particulière dans ma vie professionnelle, grâce à des chroniques, reportages et interviews sur le sujet. Mon micro a par exemple eu la chance de rencontrer Viggo Mortensen, Michel Hazanavicius, Cédric Klapisch, François Ozon ou encore Jean-Pierre Jeunet.

J’ai également pu assister à de prestigieuses conférences de presse, comme celles de Francis Ford Coppola, Jane Fonda ou les frères Dardenne dans le cadre du Festival Lumière à Lyon. Justement, en plus de celui-ci, j’ai eu l’occasion d’explorer Premiers Plans à Angers, l’Alpe d’Huez, mais surtout l’incroyable Cannes.

Vous découvrirez ici l’essence de ma passion, liée à mon quotidien de cinéphile toujours fourrée dans les salles obscures ! Je vous livre ici, à l’oral comme à l’écrit, ma vision du cinéma, mon ressenti sur les films vus et entendus, et la possibilité de partager avec moi votre avis. Alors, bonne lecture et surtout bonne écoute !

Fanny

Remerciements

Je tiens à remercier tout particulièrement plusieurs personnes ayant contribué, directement ou indirectement, à la naissance de ce blog, et se reconnaîtront.

Merci à Elsa B.R., Bernadette R. et Camille A., qui m’ont soufflé l’idée de faire ce blog.

Merci à Manu pour ses conseils avisés pour les aspects pratiques et informatiques.

Merci à Dimitris D. pour son aide précieuse, son grand soutien et sa patience d’ange qui ont permis la création de ce blog. Les logos et l’image sont également de lui 🙂

Merci au rappeur Ardent pour avoir donné de la voix dans le jingle de mes podcasts.

Merci à Anthony V.B., pour m’avoir poussée à écrire des critiques de films dans son blog Cin&Mad il y a 8 ans, quand je pensais avoir une mauvaise plume.

Enfin, merci à tous les lecteurs et lectrices qui suivent L’Oreille Cinéphile depuis ses débuts !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :