« Star Wars 7 – Le Réveil de la Force » : Le film hommage de J. J. Abrams

Un vent de fraîcheur souffle sur la galaxie très lointaine de Star Wars ! J.J. Abrams reprend les codes de la saga et y ajoute un casting nouvelle génération. Ce Star Wars version Disney saura-t-il convaincre les fans ? Mais surtout, pourra-t-il conquérir de nouveaux spectateurs ? La réponse ici !

« Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… ». On connaît par cœur cette introduction de couleur bleue, à l’ouverture de chaque film de la saga. La même phrase, affichée de la même façon au début de Star Wars 7, donne tout de suite le ton et nous tient en haleine… Le titre jaune sur fond noir « Star Wars » jaillit sur l’écran. Les trompettes du thème musical de John Williams retentissent. Le célèbre générique « penché » défile sous nos yeux éblouis. Il n’y a plus de doute : J.J. Abrams jouera la carte de la fidélité avec l’univers de George Lucas. 

Niveau scénario, le réalisateur – épaulé par Lawrence Kasdan et Michael Arndt – utilise souvent les mêmes ingrédients que ceux des épisodes précédents… A tel point qu’il ne prend aucun risque, comme par peur de froisser les fans. Par exemple, la planète Jakku ressemble beaucoup à Tatooine, et la planète enneigée du Premier ordre rappelle celle glacée de Hoth. Le cinéaste aurait pu nous faire explorer des lieux et des tribus inédits… Mais L’Oreille Cinéphile ne vous en dévoilera pas plus, au risque de spoiler !

Il est donc dommage que J.J. Abrams ne reprenne pas les rênes du huitième épisode (il sera réalisé par Rian Johnson) : on sent que le cinéaste a besoin de s’approprier le projet pour le faire gagner en maturité.

Daisy Ridley dans le rôle de Ray

Que l’on vous rassure tout de suite : cet élément est le seul défaut de Star Wars 7. Le film offre toute une panoplie de nouveaux personnages (mention spéciale au petit droïde BB-8) interprétés par de jeunes acteurs talentueux : John BoyegaAdam DriverOscar Isaac, mais surtout Daisy Ridley, une révélation. Le réalisateur des deux derniers Star Trek connaît l’univers galactique comme sa poche : il propose une qualité visuelle et des effets spéciaux à couper le souffle. Des combats et courses-poursuites dynamiques apportent au film un rythme effréné. Une touche d’humour est présente. Mais surtout, un air de nostalgie plane dans l’air : la présence à l’écran de Harrison FordCarrie Fisher et Mark Hamill vieillis de 30 ans met du baume au cœur.

Star Wars 7 marque le début d’une nouvelle trilogie. La scène finale, magnifique, vous rendra impatients de connaître la suite. Les fans vont adorer Le Réveil de la Force,voire le considérer comme le meilleur Star Wars. Quant aux moins convaincus qui s’attendent à un pur produit commercial estampillé Disney, ils seront agréablement surpris. Car l’esprit de Star Wars est bien là et le résultat est satisfaisant. On espère simplement que Rian Johnson apportera de nouvelles idées au prochain épisode. Que la force soit avec lui !

17+ /20

Peter Mayhew et Harrison Ford dans les rôles de Chewbacca et Han Solo

Fanny BL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :