« American Pie 4 » : On prend les mêmes et on recommence !

Souvenez-vous de cette promotion 1999, où quatre lycéens américains avaient décidé de perdre leur virginité… Aujourd’hui, Jim, Kevin, Oz et Finch sont de retour ! Dix ans après, les vieux potes se retrouvent le temps d’un week-end, pour se remémorer leurs souvenirs de jeunesse et faire la fête. Stifler, le plus déjanté de tous, est lui aussi de la partie ! 

Jon Hurwitz reprend les rênes de l’incontournable saga « American Pie ». Chaque épisode est passé de main en main, avec un réalisateur différent pour chaque film. Dans ce dernier opus, tous les personnages se sont mariés, ont un travail… sauf Stifler bien sûr ! Le trentenaire s’indigne devant la routine et le passage à l’âge adulte. Après toutes ces années passées, son but est toujours le même : s’amuser avec ses potes et déconner toute sa vie ! Tout le monde, y compris les seconds rôles, revient vivre cette nouvelle aventure. Vous replongerez avec nostalgie dans ce monde d’étudiants, et revivrez leurs éternels gags potaches. Un American Pie rétro, qui fait toujours autant rire, mais devient assez vite lassant…

Si le film est connu pour son caractère comique et légèrement trash, un laisser-aller général plane au-dessus du récit et de la mise en scène. L’inévitable discussion entre Jim (Jason Biggs) et son père, les plus horribles farces de Stifler (Seann William Scott), les belles filles, l’alcool… La recette est toujours la même, usée jusqu’à la corde. Tous ces délires entre amis sont bien sympathiques, mais au bout de quatre épisodes, ils deviennent redondants ! Le réalisateur a bien compris que le film était un succès : à part pour en tirer les bénéfices, on ne voit pas bien pourquoi il a remis ça une énième fois…

Kevin, Jim, Stifler, Oz et Finch

Le seul message que l’on peut tirer de ce 4ème volet est : « Eclatez-vous, même si vous n’êtes plus tout jeunes ! » Le modèle de l’American Way of life, avec la formule travail-maison-enfants, est vivement critiqué. Le temps qui passe affecte nos jeunes compagnons, mais leur rappelle qu’ils doivent encore profiter de la vie.

American Pie 4 est un véritable revival hormonal, qui régalera surtout les ados. Mais il est d’autant plus réservé aux vrais fans de cette fameuse comédie. Les autres devront passer leur chemin. Ils ont déjà tout vu dans les trois premiers opus. Allez voir ce film par pure nostalgie, pour vous détendre, et rire un bon coup. « Pouvoir oublier est le secret de l’éternelle jeunesse. Nous devenons vieux par le souvenir », disait l’écrivain allemand Erich Maria Remarque. Une citation qui colle bien aux personnages, jadis jeunes, désormais adultes.. mais toujours aussi fous.

Note : 12- /20

Seann William Scott dans le rôle de Stifler

Fanny BL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :