« Je te promets – The Vow » : Du romantisme à l’état impur

Il semblerait que Michael Sucsy aimer bien réaliser des films à partir de faits réels. Ainsi, après le peu connu Grey Gardens, il signe une œuvre romantique, mais pas seulement. Au-delà d’être une simple comédie à l’eau de rose, Je te promets – The Vow analyse le comportement de l’être humain face au destin.

Paige et Léo forment un jeune couple heureux. Un jour, un accident de voiture chamboule leur vie. Quand elle se réveille de son coma, Paige a oublié les cinq dernières années qu’elle a vécues avec Léo. La jeune femme a du mal à accepter cet inconnu qu’est son mari et redécouvre alors son ancienne vie.

Je te promets s’inspire d’une histoire vraie : celle de Kim et Krickitt Carpenter, qui l’ont racontée dans un livre du même nom. Cette caractéristique apporte un côté plus humain au film. Romantique à souhait, il met en scène des personnages clichés, à savoir le bad boy américain au sourire bright et la belle et prude jeune femme. Channing Tatum et Rachel McAdams étaient évidemment taillés pour ce type de rôles. Ils sont des habitués du genre : le premier a joué dans Sexy Dance, la seconde dans N’oublie jamais. Quand au récit, il est cousu de fil blanc. Dès le début, vous connaitrez la fin et vous anticiperez facilement chaque rebondissement.

Channing Tatum et Rachel McAdams dans les rôles de Leo et Paige

Malgré ces quelques défauts, l’ensemble du film est agréable à regarder et le jeu d’acteur est bon. Vous vous attendez sûrement à un mélodrame lancinant, ponctué de « Je t’aime » et de « Ne me quitte pas » : vous serez finalement assez surpris. La plupart des scènes pourraient être dégoulinantes de niaiserie : elles sont au contraire plutôt touchantes. Les deux personnages sont drôles, attachants, et ont chacun une forte personnalité.

Croyez-vous au destin ? Michael Sucsy, pour sa part, y croit dur comme fer. Deux âmes liées, unies contre tout, même après le drame qui les touche : c’était le scénario idéal pour le réalisateur. Son film nous amène aux réflexions suivantes : notre histoire est-elle écrite par avance ? Que ce serait-il passé si tel ou tel événement n’avait pas eu lieu ? De nombreuses questions auxquelles Michael Sucsy répond. Le film nous délivre cependant un message beaucoup plus révélateur : il faut profiter de la vie et de ce qu’elle nous apporte avant qu’un malheur nous frappe. Nul ne sait ce qui peut arriver, alors autant accorder de l’importance à toutes les richesses dont nous disposons à l’instant présent.

Je te promets n’est pas un film des plus transcendants, et ne marquera pas votre mémoire à tout jamais. Mais il vous permettra tout de même de passer un bon moment et de vous rappeler que la vie ne tient qu’à un fil : « Carpe diem » et « Memento mori » sont les proverbes à retenir.

Note : 13/20

Rachel McAdams

Fanny BL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :