« The Spectacular Now » : Les périls de l’adolescence vus par James Ponsoldt

Sélectionné au festival de Sundance 2013, The Spectacular Now a fait son petit bout de chemin jusqu’aux salles obscures. Ce film indépendant, signé James Ponsoldt et issu du roman éponyme écrit par Tim Tharp en 2008, se base sur les difficultés du passage à l’âge adulte.

Le garçon le plus populaire de son lycée, Sutter, est un adolescent drôle, charmant… et très porté sur la boisson. Son objectif : vivre dans le présent, ne pas penser au lendemain. Son quotidien est chamboulé par sa rencontre avec la timide Aimee, une jeune fille totalement différente de lui.

Epaulé par les scénaristes de 500 jours ensembleJames Ponsoldt filme la jeunesse américaine désorientée avec une certaine quiétude et une grande poésie. The Spectacular Now n’est pas un « teen-movie » comme les autres : il est plus profond et révèle une grande sincérité.

Le film aborde de front des sujets dans la même lignée que Juno ou Little Miss Sunshine : la difficulté du passage à l’âge adulte, les responsabilités à endosser, les obstacles de la vie, les égarements amoureux… mais laisse quelques dissonances comme le caractère indéterminé des sentiments de Sutter envers Aimee, ou le côté non réaliste de certaines scènes.

Miles Teller dans le rôle de Sutter Keely

Il faudra reconnaître le talent du peu connu Miles Teller (Rabbit Hole), dans la peau d’un personnage touchant, face à Shailene Woodley (The Descendants), une jeune actrice qui semble un peu moins sûre d’elle, mais dévoile un jeu prometteur.

The Spectacular Now n’est que le deuxième long-métrage de James Ponsoldt après Smashed en 2012, et pourtant le réalisateur semble déjà tourner autour des mêmes sujets : les relations de couple et l’alcoolisme, déjà utilisés dans son premier film. Attendons de voir s’il sera capable de se diversifier à l’avenir…

Sous ses airs de romance à l’eau de rose, The Spectacular Now va plus loin, tout en restant modeste. Il touche par sa sensibilité et fait réfléchir par ses vertus philosophiques. Bien qu’imparfait, le film affronte les douleurs de l’adolescence de plein fouet tout en révélant de nouveaux talents. Une belle découverte.

14/20

Miles Teller et Shailene Woodley
dans les rôles de Sutter Keely et Aimee Finicky

Fanny BL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :