« The Danish Girl » : Un deuxième Oscar pour Eddie Redmayne ?

Un an après Une merveilleuse histoire du temps, Eddie Redmayne réutilise son talent dans le vibrant The Danish Girl. A la clé, un rôle encore plus complexe, qu’il endosse à la perfection : celui d’un transsexuel torturé.

Inspiré de faits réels, The Danish Girl retrace l’histoire de la peintre danoise Lili Elbe / Einar Weneger (Eddie Redmayne). Profondément soutenue par son épouse Gerda Weneger (Alicia Vikander), l’artiste a été la première personne à avoir subi une opération pour changer de sexe en 1930.

Eddie Redmayne fait partie de ces acteurs qui « ont un truc ». Ce « truc » qui éblouit, émeut et transcende, sans que l’on sache réellement pourquoi. Est-ce la gueule ? Le charme ? Le talent ? Probablement les trois. Dans Une Merveilleuse histoire du temps, qui lui avait valu son premier Oscar, il était incroyable. Devant la caméra de Tom Hooper, il est tout bonnement époustouflant.

Eddie Redmayne se glisse avec habileté dans la peau de cette « femme emprisonnée à l’intérieur d’un corps d’homme ». Tout est joué avec force et maîtrise : il adopte la posture, les mimiques, l’allure d’une femme. L’acteur de 34 ans provoque toutes les émotions : compassion, tristesse, joie, parfois même dégoût… A travers sa prestation, il nous rappelle à quel point l’être humain peut être vulnérable et victime de ses propres démons. Il nous ferait presque ressentir le mal-être subi par un transsexuel, à une époque où ces personnes étaient vues comme des malades mentaux.

Eddie Redmayne dans le rôle d’Einar Wegener / Lili Elbe

Nommé aux Oscars pour la deuxième année consécutive, Eddie Redmayne pourrait décrocher une deuxième statuette haut la main. Il serait alors le digne successeur de Colin Firth dans Le Discours d’un roi, dernier film de Tom Hooper. Son seul vrai concurrent ? Leonardo DiCaprio pour son rôle dans The Revenant (en salles 24 février prochain), autre grand favori cette année.

The Danish Girl ne serait pas aussi lumineux sans la prodigieuse Alicia Vikander. La jeune Suédoise était déjà très convaincante dans Ex MachinaMémoires de Jeunesse et Royal Affair. Face à Redmayne, elle est au sommet de son art. La preuve : elle est, elle aussi, nommée aux Oscars.

17/20

Alicia Vikander dans le rôle de Gerda Wegener

Fanny BL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :